ODE MARITIME

Publié le par pierre escaillas

     Toujours avec F. Pessoa et son "Ode Maritime"...

 

Ah, les paquebots, les charbonniers, les navires à voile,
Se raréfient, pauvre de moi !  les navires à voile sur les mers !
Et moi, qui aime la civilisation moderne, moi qui baise
   de l'âme des machines,
Moi l'ingénieur, moi le civilisé, moi élevé à l'étranger,
J'aimerais n'avoir encore sous les yeux que des voiliers
   et des bateaux en bois,
Ne connaître d'autre vie maritime que l'antique vie des mers !
Parce que les mers anciennes sont la Distance Absolue,
Le Lointain pur, libéré du poids de l'Actuel ...
Et, las !  Comme tout ici me remémore cette vie meilleure,
Ces mers, plus vastes, parce qu'on y naviguait plus lentement,
Ces mers mystérieuses parce que moins connues ...


Fernando Pessoa, Ode Maritime.

R.d.V sur les "Carnets de la Licorne" : http://lalicorne.canalblog.com

Publié dans F. PESSOA

Commenter cet article

mabes 10/04/2010 15:12



Très belle combinaison aqua-poetique ! Quel plaisir de trouver chez vous notre cher Pessoa !



pierre escaillas 10/04/2010 18:02



Merci beaucoup pour votre aimable commentaire : c'est toujours très plaisant.


P.E.



manu 27/03/2010 00:12


Merci et bravo pour ces extraits!
Belles aquarelles aussi.


pierre escaillas 27/03/2010 13:23


Merci Manu,
Un petit commentaire (surtout lorsqu'il est positif !) fait toujours un grand plaisir.
P.E.