VOYAGE COMMERCIAL

Publié le par pierre escaillas

                                                  Chaque année en Australie quand recommencent les  ventes de laine, les Compagnies  de  Navigation concurrentes mettent 
en s
ervice leurs navires les plus rapides  pour transporter la marchan- 
  dise qui est attendue dans les centres manufacturiers 
d'Europe.
           
 La course qui résulte de cette compétition est connue 
   dans les milieux maritimes sous le nom de "Derby de la laine".           
 


 

VOYAGE COMMERCIAL (Extrait)

        

Sydney est loin, de l'autre côté de la terre,
L'équateur est présent sous ses vêtements blancs ;
Le Commandant voudrait être à quai à Dunkerque
Dans un petit matin de brumes et de pluie.

Dans sa cabine close, à l'heure de la sieste,
Seul, il maudit d'abord le Chef Mécanicien.
"Lieutenant, allez voir ce que fait la machine."
L'officier qui revient : "Le Chef était en bas,

"Il dit que tout va bien, on fait soixante et quinze,
"Le Kembla brûle clair sans encrasser les grilles."
Mais il garde pour lui ce que le Chef ajoute :
"Dites au vieux de ne pas m'emmerder jusqu'ici,

"S'il a perdu des noeuds de courant, c'est sa faute ;
"Je vais pas m'occuper moi de sa passerelle,
"Et j'ai trois noirs déjà tombés de la chaleur."
Le lieutenant s'en va, la porte se referme,

Alors le Commandant maudit les armateurs,
Tous ces types des bureaux qui ont le cul sur leur chaise
Et vous disent : "Il faut arriver les premiers",
Puis tranquilles s'en vont coucher avec leurs femmes
.


Louis Brauquier. Je connais des îles lointaines.
Ed. La Table Ronde.


Et toujours "Les Carnets de la Licorne"
http://lalicorne.canalblog.com

 

Publié dans L. BRAUQUIER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article