ANDRE GIDE SUR LE "CHANZY".

Publié le par pierre escaillas

     

        Mai 1942. André Gide gagne la Tunisie depuis Marseille sur le GOUVERNEUR GENERAL CHANZY : il est temps car dans six mois les relations maritimes seront interrompues. Ses problèmes de mal de mer d'il y a quinze ans paraissent oubliés et, la nourriture étant rationnée, c'est d'un estomac léger qu'il embarque. Extraits du Journal 1942. Bibliothèque de la Pléiade, NRF Editions Gallimard. 

 


5 mai, 5 heures du matin.
   Le Chanzy a quitté Marseille hier, vers onze heures du matin. J'ai passé presque tout le jour étendu; un vent glacé labourait la mer; elle s'est calmée vers le soir et j'ai pu dîner sans trop de malaise. Depuis minuit c'est à douter si l'on avance; on doit prêter attention pour sentir la légère trépidation de la machine. La lune encore aux trois quarts pleine. Vers l'est quelques phares intermittents : nous devons longer les Baléares..................
                     10 heures.
   Pris le "jus" vers neuf heures...Joie animale de pouvoir manger à sa faim. J'ai grand besoin de me refaire.

6 mai, 8h.30.
   Nous passons devant Sidi-bou-Saïd. La mer était couverte, au premier matin, de ces singulières petites méduses qui venaient échouer l'an passé sur les plages de La Croix et du golfe Juan. Nous devons arriver à Tunis dans une heure.

                                                      ________

Et toujours :  http://lalicorne.canalblog.com/

Publié dans A. GIDE

Commenter cet article