WALT WHITMAN (suite)

Publié le par pierre escaillas

   Où Walt Whitman, dans Salut au Monde, poursuit son comptage de la flotte mondiale....
                                                                               P.Escaillas.

...D'autres le cap Horn, d'autres voguent sur le golfe du Mexique ou le long de Cuba ou Haïti, d'autres sur la baie d'Hudson ou la baie de Baffin,
D'autres franchissent le Pas de Calais, d'autres entrent dans le Wash, d'autres dans le golfe de Solway, d'autres font le tour du cap Clear, d'autres du cap Land's End.
D'autres traversent le Zuyderzée ou l'Escaut,
D'autres touchent et quittent Gibraltar et aux Dardanelles,
D'autres se fraient rigoureusement leur route à travers les banquises du nord.

D'autres descendent l'Obi ou la Léna,
D'autres le Niger ou le Congo, d'autres l'Indus, le Brahmapoutre et le Mékong.
D'autres attendent sous pression prêts à partir dans les ports d'Australie.
Attendent à Liverpool, Glasgow, Dublin, Marseille, Lisbonne, Naples, Hambourg, Brême, Bordeaux, La Haye, Copenhague,
Attendent à Valparaiso, Rio de Janeiro, Panama.

Walt Whitman
Feuilles d'herbe
Trad. Louis Fabulet.
Et r.d.v sur Les Carnets de la Licorne : http://lalicorne.canalblog.com/




Publié dans WALT WHITMAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article