AVEC LOUIS BRAUQUIER A SAIGON

Publié le par pierre escaillas

 

      Toulet, Levet et Compagnie rentrent en France. Mais moi j'ai envie de rester encore un peu dans cet Extrême-Orient que j'aime tant. Et pas avec n'importe qui : LOUIS BRAUQUIER, qui  fut, dans les années cinquante, Agent Général des Messageries Maritimes à Saïgon.
En 1960, lors de mon premier embarquement, j'étais en escale à Nouméa, jeune élève sur l'Iraouaddy. Louis Brauquier y résidait en tant qu'Agent pour la zone Pacifique et partait en retraite cette année là : je l'ai probablement croisé, j'aurais peut-être pu le connaître. Mais je ne suis pas certain que les Agents Généraux fréquentaient les jeunes élèves...

                                                                         Pierre Escaillas.


                         

Saison des pluies.

I

     Soir de dimanche
     Il pleut. La pelouse est dans l'eau.

     Là bas, à quai, sous les tauds luisants, ou les cales fermées,
leurs ponts déserts, l'André Lebon, le Sagittaire, le Ville-d'Amiens,
le Fir-Hill, le Sontay,
    
les marchandises bachées sur les appontements,
    
les coolies réfugiés dans les camions aux toits convexes
pareils à d'énormes coléoptères bruns,
     attendent que ça cesse ou que ça s'interrompe.
.......................................

II

Sur la rivière de Shangaï, comme sur celle de Saïgon
longtemps
nous avons rêvé de la mer inaccessible.

                                                                                             Louis Brauquier. Saïgon.
                                                 
Je connais des îles lointaines. Ed. La Table Ronde.


Et toujours :  http://lalicorne.canalblog.com/


 

 

Publié dans L. BRAUQUIER

Commenter cet article

pierre escaillas 20/07/2006 18:37

 
Oui, je sais Zab : mais si je me lance dans Louis Brauquier je n'aurai jamais assez de place sur les 50 Mo du blog ! Les poésies complètes (Je connais des îles lointaines) font plus de 500 pages...
Pour Les Portes d'Asie, dès que j'aurai trouvé la clé, je m'en occupe.
Pierre Escaillas.

Zab 20/07/2006 14:56

   beaucoup de sites sur Brauquier sur Google, et des poemes..., et correspondance avec Audisio...
et a quand les Portes d`Asie avec Pierre Escaillas parmi les ecrivains voyageurs, apres les Portes d`Afrique, avec, entre autres, Olivier Frebourg qui a publie Brauquier a la Table Ronde, a voir egalement sur ce site la nouvelle de Frebourg, le Fantome d`Obock   http://www.lefigaro.fr/dossiers/portes_afrique/
Zab